Contact

Florence Bory CH-1295 Mies
E: fb@florenceb.ch
Consultations possibles en anglais
Consultations sur skype

Info

Mes remerciements sincères vont à : Marie-Pierre Dillenseger qui a vraiment été le moteur de ce nouveau site. Ma sœur Saskia Bory Keeley, ses photos ont été mon coup de sérotonine ! Sans elles ce site n’aurait pas cette richesse que je lui dois. Ce site ne serait pas ce qu’il est, c’est-à-dire : mieux que ce que je n’aurais jamais rêvé sans Marie-Fleur Stalder. C'est donc pleine de gratitude que je vous la recommande (marie@4loo.com).

"L'inconscient possède toutes les capacités de sagesse qui sont complètement ignorées par le conscient. L'inconscient a à sa disposition non seulement tout le potentiel psychique, en partie caché parce qu'il a été oublié ou enfoui par le conscient, mais encore toute l'expérience que des âges incalculables y ont déposée dans la course du temps et se trouvant potentiellement dans le cerveau humain."


C.G.JUNG

L’hypnose est un outil thérapeutique qui permet au mental de se mettre en « pause» afin de laisser la personne avec le thérapeute d’accéder à des souvenirs ou émotions profondes que le cerveau aurait tendance à préférer oublier ou cacher.

Par cet accès plus direct il est possible de faire un travail plus rapide et efficace avec des résultats concrets et durables.

Le transpersonnel est ce qui relie l'homme à ce qui dépasse sa propre individualité et le relie à « l'Univers », aux autres et à la dimension du sens profond pour constituer la base de son humanité. Le transpersonnel représente l'aspect laïc de la spiritualité, c'est-à-dire une vision non religieuse et non affiliée et non dogmatique de la spiritualité.

Les origines de la souffrance peuvent être dûes à une blessure à n’importe quel âge, un deuil, un attachement déçu, le refus d’accepter une réalité, des attentes démesurées, un conflit intérieur, une déception sentimentale ou professionnelle, une perte de sens, des questions existentielles, la peur de la mort…


Hebdo 44, 29 octobre 2015

L’hypnose expliquée par les neurosciences

Contrairement à une idée répandue selon laquelle le sujet sous hypnose est dans un état d’inconscience qui ressemble au sommeil, le privant de tout contrôle, plusieurs études scientifiques ont pu démontrer que celui-ci est éveillé.

Sous hypnose, plusieurs régions cérébrales s’activent différemment que dans l’état de veille: on observe des changements dans les zones du lobe occipital (vision), pariétal (sensations) et du gyrus précentral (motricité) selon le type de suggestion hypnotique; mais aussi les régions liées dans les processus attentionnels, ainsi que celles impliquées dans l’imagerie mentale (précunéus). Ce qui fait penser que, sous hypnose, les sujets filtrent leurs sensations et leurs pensées en y mêlant des souvenirs de moments agréables ou des suggestions faites lors de l’induction de l’hypnose. Cette dernière agit également sur la perception de la douleur au niveau cérébral. Il faut savoir que la douleur est une expérience subjective sensorielle et émotionnelle désagréable signalant une lésion d’un tissu, réelle ou non. L’information de la perception douloureuse est acheminée, via les fibres nerveuses, d’abord vers la moelle épinière, puis vers le thalamus et différentes régions du cerveau. L’imagerie a pu démontrer que les suggestions hypnotiques changent la perception de la douleur en atténuant l’activité des régions cérébrales associées au côté aversif de la douleur. Ce qui réduit aussi la transmission des signaux douloureux via les fibres montant de la moelle épinière.

> Lire l’article "Les prouesses de l'hypnose" L’Hebdo (pdf)


Mais l’hypnose n’est pas une baguette magique. Comme le dit le célèbre hypnotiseur Messmer lui-même :

Avant de faire de l’hypnose de spectacles, vous avez exercé en cabinet ….

"Absolument. J’avais des patients qui venaient me voir, notamment pour traiter leurs phobies ou arrêter de fumer. J’aimais beaucoup pratiquer en cabinet même si je trouvais dommage que certains patients pensent que l’on puisse guérir immédiatement d’une phobie. Cela nécessite du temps et plusieurs séances."